Actualités

Au programme du Congrès ADF 2018, de nombreuses nouveautés, du rythme, de l’engagement et ... un coup de jeune ! Les explications du Dr Christian Verner, président du Comité scientifique.

Les nouveautés du Congrès ADF 2018Que va-t-il se passer au Congrès ADF 2018 ?

Avec les membres du Comité, nous avons souhaité mieux rythmer le programme scientifique du Congrès. Il y aura donc 101 séances de durées et de formats différents, pour offrir aux congressistes le plus de choix possible. Nous avons conservé les mêmes formats qu’en 2017, mais nous avons augmenté le nombre d’intervenants par séances, pour les rendre plus vivantes, aller droit au but et maintenir l’intérêt de l’auditoire. Les séances seront aussi plus interactives, avec la possibilité offerte à chaque congressiste d’envoyer des questions, via leur smartphone, à un modérateur qui les posera en cours ou en fin de séance. Et si une salle s’avère complète, la séance sera retransmise en vidéo dans une salle annexe.

Quelles sont les nouveautés qui retiennent particulièrement votre attention ?

Un programme international de 27 séances va être proposé avec des conférenciers non francophones ou francophones de renom, en traduction simultanée. Alors que le Congrès de l’ADF est le congrès scientifique européen le plus important, l’objectif est de « l’internationaliser » en l’ouvrant à davantage de visiteurs étrangers et en élargissant sa réputation autour du monde.

Ce n’est pas une nouveauté 2018, mais nous allons pérenniser et étendre les Masterclasses, un concept testé par Nicolas Lehmann en 2017. Trois séances de 6 heures seront proposées sur l’hygiène bucco-dentaire, la prothèse amovible et la restauration, avec des équipes de conférenciers très spécialisés.

Dans l’optique de rendre plus accessible à tous nos confrères la recherche en odontologie, des flash recherche seront présentés dans le cadre de quelques séances Thématique. Pendant une quinzaine de minutes, des conférenciers-chercheurs présenteront l’actualité de la recherche en parallèle avec le sujet exposé.

Pour évoquer un Congrès « engagé », au-delà de la formation purement scientifique, nous avons souhaité aborder plus largement les problèmes de société et proposer à notre profession un Carrefour sociétal de « réflexion et de prise de conscience ». Le thème retenu pour cette première édition sera « Le chirurgien-dentiste face aux violences. »

D’autres formules gagnantes l’année dernière seront-elles renforcées ?

Oui, car elles ont fait leurs preuves. Le programme dédié à l’équipe dentaire, qui a été suivi en 2017 par plus de 800 assistantes, sera redynamisé avec une majorité de conférenciers/assistantes dentaires, des ateliers pratiques pensés pour être suivis en binôme assistante dentaire praticien et une séance sur la gestion du stress, animée par un coach. C’est d’ailleurs un thème que l’on retrouvera lors de la séance évènement du jeudi après-midi, que je vais présider dans le grand auditorium. Les congressistes auront la chance de pouvoir assister à un partage d’expériences entre Alain Gautier, vainqueur du Vendée Globe en 1992, Patrick Légeron, psychiatre et spécialiste du stress en entreprise et Franck Renouard, notre confrère spécialiste du stress au cabinet dentaire. Une séance pour identifier les causes du stress, les gérer et les prévenir ...

Nous renforçons également notre offre de séances DPC, puisque le développement professionnel continue constitue une démarche active pour tous les chirurgiens-dentistes tout au long de leur exercice professionnel. 12 séances seront au programme pour satisfaire leur obligation triennale.

En termes de logistique, je voulais aborder un point important sur l’accueil de nos congressistes dans les salles. Pour cette édition 2018, nous avons prévu des salles de plus grande capacité et un système de pré-réservation des séances qui permettra d’éviter les déceptions. Tous ceux qui s'inscriront avant fin juillet pourront réserver leur place* pour les séances qu'ils auront sélectionnées.

Y-a-t-il d’autres nouveautés en marge du programme scientifique ?

Nous lançons pour la première fois un concours de Jeunes Talents, sous la présidence du Dr Michel Pompignoli, pour mettre en avant les jeunes cliniciens de moins de 30 ans. Ils sont invités dès maintenant et jusqu’au 30 juin, à envoyer une vidéo de deux minutes réalisée avec leur smartphone, dont les dix meilleures seront sélectionnées. Lors du Congrès, ils auront dix minutes sur scène pour convaincre. A l’issue de ces présentations, un lauréat sera distingué par le double vote du jury et de la salle. Ce jeune talent se verra offrir une invitation en tant que conférencier pour le Congrès 2019. Grâce à cette initiative, qui fédère les jeunes à travers les réseaux sociaux, nous souhaitons faire venir plus de jeunes au Congrès pour qu’ils se rencontrent, complètent leur formation, testent de nouveaux matériels... Et pour les rendre acteurs de l’ADF ! Nous n’oublions pas non plus les jeunes chercheurs, qui viendront expliquer où ils en sont de leurs travaux. Les jeunes sont l’avenir de l’ADF !

* places réservées uniquement jusqu’à l’heure du début de la séance.

Dr Christian Verner

Dr Christian Verner
Président du Comité scientifique 2018


 Je m'inscris