Actualités

TROIS MEMBRES DU COMITÉ SCIENTIFIQUE 2018 DÉVOILENT LE PROGRAMME DE LEUR DISCIPLINE : DAVID NISAND, POUR LA PARODONTOLOGIE ET L’IMPLANTOLOGIE, FRANCK DECUP, POUR L’ODONTOLOGIE RESTAURATRICE, ET VALÉRIE POUYSSEGUR, POUR LA PROTHÈSE AMOVIBLE.

Le programme parodontologie et implantologie vu par David Nisand

« L’objectif de mon programme est de délivrer à l’ensemble de nos confrères un message basé sur les données acquises de la science, qu’ils puissent appliquer dans leur pratique clinique au quotidien » explique David Nisand. « Nous avons conçu un programme innovant, ambitieux et efficace, destiné autant aux omnipraticiens qu’aux spécialistes, avec des séances très rythmées. » Pour animer ce programme, David Nisand a recherché des responsables scientifiques très au fait du sujet et leur a demandé de construire la séance dont ils rêvaient. Chaque séance aura ainsi son identité propre, comme par exemple celle sur l’intégration du flux numérique dans la pratique quotidienne (A1) ou la démonstration en direct sur patient sur la navigation chirurgicale (C35).

Le programme odontologie restauratrice vu par Franck Decup

« La dentisterie restauratrice est une discipline très vaste, qui englobe beaucoup de sujets » reconnaît Franck Decup. Il s’est donc efforcé de construire un programme qui reflète à la fois la dentisterie d’aujourd’hui et celle qui se dessine pour demain, en alternant thèmes classiques et sujets originaux qui lui tiennent à cœur. « Le fil conducteur de ce programme, c’est la dent, en tant qu’organe biologique. Dans ce programme, on a cherché à la mettre dans tous ses états pathologiques, afin de les comprendre et de donner des solutions de traitement plus ou moins actuelles ou plus ou moins sophistiquées, pour préserver, restaurer et maintenir. » Les sujets cliniques seront, par exemple, abordés à travers la masterclass tournée vers toutes les restaurations possibles en matériaux composites (D70). La restauration adhésive sera une pierre angulaire que l’on pourra retrouver dans un grand nombre de conférences. Pour Franck Decup, qui a fait confiance à des intervenants experts et cliniciens talentueux, le programme scientifique du Congrès ADF 2018 se résume en trois verbes : apprendre, comprendre et se laisser surprendre.

Le programme prothèse amovible vu par Valérie Pouyssegur

« La prothèse amovible couvre un champ d’application très large » selon Valérie Pouyssegur, « c’est une discipline incontournable dans la palette des traitements d’un omnipraticien. » En effet, elle peut être partielle ou complète, immédiate ou transitoire, et utilise une grande variété de techniques. « Cette discipline est peu présente dans le Congrès, l’objectif de ce programme est de la valoriser, eu égard à ses atouts incontestables et aux différentes fonctions qu’elle peut rendre. » Le programme permet ainsi d’aborder toutes ces fonctions, de la prothèse immédiate que l’on pose dans l’urgence à la prothèse de temporisation. Nouveauté cette année, une masterclass de 6 heures, très pratique et pragmatique, permettra aux praticiens de gérer les dessous de l’édentement total et de réussir une prothèse amovible (C42). « Les intervenants du programme ont été choisi pour leur compétence dans les domaines proposés, mais aussi pour leur enthousiasme et leur jeunesse d’esprit, afin de pouvoir rester en adéquation avec notre société et les exigences des patients. »


 

david Nisand - responsable parodontologie et implantologie au Comité scientifique ADF 2018
David Nisand
Responsable Parodontologie et implantologie

Franck Decup - responsable odontologie restauratrice au Comité scientifique ADF 2018
Franck Decup
Responsable Odontologie restauratrice

Valérie Pouyssegur - responsable prothèse amovible au Comité scientifique ADF 2018
Valérie Pouyssegur
Responsable Prothèse amovible


Je m'inscris