24/11/2021 - 16:00-17:00
Odontologie restauratrice, biomatériaux
L'Essentiel
B33 -Les sensibilités post-opératoires: les comprendre pour les éviter.
Objectifs :
_Adapter sa pratique pour éviter les sensibilités post opératoires.
_Être capable d’activer la cicatrisation du complexe pulpo-dentinaire.
_Améliorer sa procédure de collage afin d’éviter les sensibilités.
Responsable Scientifique : Laurent Elbeze
Conférenciers :
Majid Djelouadji - Les sensibilités post opératoires : les comprendre pour les anticiper et les gérer.
Jean-Christophe Maurin - Point recherche // Les mécanismes de la douleur dentaire
Résumé :
Les sensibilités post opératoires ressenties par nos patients sont fréquentes et néanmoins défavorables à la relation de confiance entre le praticien et son patient.
Afin d’éviter les sensibilités post-opératoires, il faudra d’une part d’évaluer l’état pulpo-dentinaire en se basant sur l’historique de la dent et la symptomatologie ressentie par le patient. L’historique des agressions subies par la dent est un élément essentiel afin de jauger le potentiel de cicatrisation du complexe pulpo-dentinaire. L’interrogatoire et les tests de sensibilités pulpaires sont bien-sûr fondamentaux pour nous permettre d’évaluer l’état pulpaire de la dent à traiter. Un des aspects du succès des traitements restaurateurs est la capacité d’induire la formation de dentine tertiaire naturelle de la dent.
Ensuite une prise en charge thérapeutique efficace doit être mise en place. Il faudra notamment évaluer la nécessité de réaliser une phase de temporisation spécifique et maitriser les procédures adhésives pour garantir la pérennité de l’intégrité pulpaire.