24/11/2021 - 11:00-12:00
Implantologie
Mastermatch
B21 -Implantation immédiate versus Implantation différée
Objectifs :
_Evaluer le risque post-extractionnel spécifique du secteur esthétique.
_Choisir le traitement le plus adapté dès l’examen initial.
_Améliorer la prévisibilité du résultat esthétique.
Responsable Scientifique : Jacques Malet
Conférenciers :
David Nisand - Implantation précoce
Nicolas Picard - Implantation immédiate
Résumé :
Le remplacement d’une dent antérieure par une prothèse implanto-portée est une entreprise délicate. La complexité des phénomènes biologiques et la difficulté d’analyse de la demande des patients peuvent conduire à se ranger derrière des pratiques simplifiant la réflexion.
Ces positions dogmatiques augmentent le risque d’échec à court ou long terme.
Le rôle du soignant est de s’appuyer sur des critères scientifiques, cliniques et éthiques, pour délivrer à chaque patient un traitement personnalisé, c’est à dire « sur-mesure ».

Pour cela une démarche systématique permet de recueillir les éléments de décision, qui sont :
- La demande du patient
- Les facteurs de risques locaux (biotype, occlusion entre autres)
- Les facteurs de risque spécifiques au patient (tabac en particulier)
- L’état du site opératoire après extraction
- Le niveau de preuve, en particulier sur la pérennité à long terme
- La reproductibilité de la proposition thérapeutique
- Le niveau de maitrise chirurgicale et prothétique

Il est alors possible d’anticiper les modifications parodontales post-chirurgicales et d’établir pour chaque approche, le rapport bénéfice/risque, qui est la clé de voute de la décision.