24/11/2021 - 14:00-15:30
Pluridisciplinaire
Points de vue
B23 -Le défi de l'incisive mandibulaire
Objectifs :
_Appréhender la topographie des éléments concernés par le traitement.
_Connaître les différents protocoles répondant aux objectifs.
_Savoir définir et informer des risques et des aléas thérapeutiques.
Responsable Scientifique : Serge Armand
Conférenciers :
Caroline Fouque - Chirurgie plastique parodontale autour de l’incisive mandibulaire, pourquoi, quand, comment ?
Jean-François Lasserre - Les restaurations biomimétiques des incisives mandibulaires
Patrice Margossian - Incisive mandibulaire : un challenge implantaire difficile…
Résumé :
Les traitements du secteur antérieur mandibulaire font l’objet d’un nombre réduit de conférences et de publications par rapport au secteur antérieur maxillaire.
Ce manque d’attractivité peut s’expliquer par la prise en compte d’un certains nombre de facteurs tels que :
-une exigence esthétique moindre du fait d’une visibilité plus faible,
-un volume réduit des différentes structures anatomiques rendant la chirurgie et la prothèse plus délicates,
-une architecture tissulaire tri-dimensionnelle souvent défavorable,
-des difficultés de réalisation pour le prothésiste pour obtenir un bon résultat avec des épaisseurs de matériaux cosmétiques très réduites.

L’analyse anatomique tri-dimensionnelle permet d’expliquer le problèmes rencontrés sur ce secteur :
-dans le sens mésio-distal les proximités radiculaires nuisent à une bonne vascularisation des espaces inter-proximaux et peuvent être à l’origine de problèmes parodontaux, de difficultés d’hygiène et de difficultés d’intégration des matériaux prothétiques ou implantaires,
-dans le sens vestibulo-lingual l’existence d’une corticale vestibulaire mince, mal vascularisée ou son absence se traduit par des récessions gingivales et un volume post-extractionnel faible,
-dans le sens vertical la faible hauteur coronaire pose le problème de la rétention prothétique sur un secteur occlusalement très concerné.

Sujet original donc, difficile à traiter et pour ce faire trois conférenciers dont la compétence est reconnue, Caroline FOUQUE en parodontologie, Jean-François LASSERRE en dentisterie restauratrice et prothèse fixée et Patrice MARGOSSIAN en implantologie.