A5 – Quelle prise en en charge pour les enfants difficiles ?

Objectifs :

_Maitriser les techniques de sédation sûres et efficaces au cabinet.
_Comprendre la prise en charge « biologique » de la carie dentaire.
_Maitriser des techniques de traitements non conventionnelles.

Responsable scientifique :

Frédéric Vaysse

Intervenants :

Martin Glorifet
Techniques de traitements dentaires non conventionnels

Emmanuelle Esclassan Noirrit
Faciliter la tolérance des soins chez l’enfant anxieux

Résumé :

Encore en 2022, la prise en charge bucco-dentaire des enfants peu compliants occupe le champ de la pratique en odontologie. Le recours à l’anesthésie générale, s’il reste nécessaire dans quelques situations, se heurte toujours à la faible disponibilité des plateaux techniques. En dehors des situations infectieuses, l’évolution actuelle s’oriente vers des traitements moins invasifs et plus efficaces biologiquement, particulièrement chez des enfants peu coopérants. Bien entendu, la prévention individuelle est au cœur de toutes ces nouvelles prises en charge. Qu’il s’agisse de « sceller » les caries, de les stabiliser ou simplement de les ouvrir, toutes ces techniques ont montré leur efficacité. Si elles sont indéniablement moins invasives que les techniques conventionnelles, cela n’évite pas de maitriser les techniques de sédation utilisables en cabinet pour améliorer leurs conditions de réalisation : sédation comportementale et pharmacologique gardent ici toute leur place pour accompagner l’enfant vers une meilleure tolérance des soins.