A7 – La temporisation prothétique en prothèse implanto-portée

Objectifs :

_Décrire les différentes situations cliniques imposant une temporisation.
_Indiquer les différents dispositifs prothétiques possibles.
_Montrer leur réalisation.

Responsable scientifique :

Bruno Tavernier

Intervenants :

Laure Bessou
Quel type de prothèses transitoires pour quels aménagements gingivaux et osseux pré-implantaires ?

Résumé :

Le traitement des édentements avec une prothèse implanto-portée est une possibilité thérapeutique fiable avec un taux de survie et de succès élévé. Le projet prothétique, numérique ou non, reste l’élément indispensable à la réalisation du traitement.
Cependant, cette réalisation est parfois rendue complexe par la nature et le nombre d’étapes pré implantaires et pré prothétiques : avulsion des dents non conservables, correction des tissus osseux avant la mise en place des implants et des tissus gingivaux avant ou après la mise en place des implants.
Au-delà des techniques d’avulsion et de mise en esthétique ou bien en charge immédiates, un délai parfois important entre le début du traitement et la pose de la prothèse impose, dans de nombreuses situations cliniques, le recours à des prothèses de transition.
Ces dispositifs prothétiques fixes ou amovibles ne doivent pas faire obstacle au traitement tout en rétablissant un certain nombre de fonctions orales.
Leur indication et leur réalisation est un défi parfois bien plus complexe que le traitement implanto-prothétique lui-même.