D65 – Ergonomie : de l’omnipratique à la spécialisation

Objectifs :

_Améliorer sa posture et le positionnement des patients pour se préserver.
_Organiser son environnement pour accroitre son confort et son efficacité
_Connaitre les spécificités ergonomiques et organisationnelles des disciplines.

Responsable scientifique :

Eve LAURENT

Intervenants :

David Blanc
Ergonomie moderne, une rupture technologique

Jean-Pierre Siquet
L’ergonomie en endodontie

Camille Espagno
L’ergonomie en odontologie pédiatrique

Eric Bernadac
L’ergonomie en chirurgie orale

Résumé :

L’ergonomie sert à adapter le travail, les outils et l’environnement à l’homme, pour assurer efficacité, sécurité et bien-être. En dentisterie, l’ergonomie physique a pour objectif principal de préserver la santé de l’équipe soignante. Le maintien tout au long du soin d’une posture dite idéale, c’est-à-dire neutre sur le plan musculo-articulaire, sera permis par la mise à plat complète du patient. Ce concept, à contre-courant des outils développés par les fabricants de matériel dentaire, autorise en effet un meilleur accès à la cavité buccale des patients. L’ergonomie organisationnelle permet quant à elle de standardiser les pratiques, de réfléchir l’agencement de l’espace de travail afin d’améliorer le confort et l’efficacité de travail des soignants. Les spécificités ergonomiques de 3 disciplines – l’endodontie, la pédodontie et la chirurgie orale - seront présentées, tant sur le plan du positionnement des soignants et du patient que sur l’aménagement de l’environnement de travail.