D69 – Apexification versus revascularisation canalaire : indications et enjeux

Objectifs :

_Comprendre le traitement des dents permanentes immatures nécrosées.
_ Approfondir les connaissances en biologie et matériaux.
_ Appréhender le step by step opératoire pour la pérennité du traitement.

Responsable scientifique :

Tchilalo Boukpessi-Jubien

Intervenants :

Magali Hernandez
Apexification: thérapeutique toujours d’actualité?

Audrey Aussel
Comprendre la biologie pour choisir la bonne thérapeutique

Matthias Widbiller
La revascularisation canalaire: où en sommes nous en 2022 ?

Résumé :

Le traitement endodontique des dents permanentes immatures ne?crose?es avec ou sans complication péri-apicale représente un véritable défi pour les praticiens, principalement en raison des racines développées de façon incomplète, à la fois en longueur et en épaisseur, et du foramen apical largement ouvert. Ces particularités anatomiques faisant suite à l’arrêt de l’apexogenèse induite par la nécrose du tissu pulpaire rendent complexes voire impossible la réalisation d’un traitement endodontique conventionnel.
Historiquement, l’apexification est le traitement qui est entrepris dans ce type de situations cliniques. Aujourd’hui, les procédures endodontiques de re?ge?ne?ration encore appelées revascularisation canalaire sont une alternative qui doit être considérée. En effet, les connaissances actuelles tant de la biologie périapicale que la science des biomatériaux nous permettent d’espérer la régénération de novo d’un tissu conjonctif au sein du système endodontique. Ainsi, la revascularisation canalaire semble être est une solution plus appropriée que le remplissage canalaire avec un matériau inerte.