E96 – Les lésions de la muqueuse en pratique quotidienne

Objectifs :

_Connaitre la sémiologie des formes cliniques du lichen plan gingival.
_Prescrire de façon pertinente les examens complémentaires.
_Mettre en place une thérapeutique adaptée.

Responsable scientifique :

Anne-Laure Ejeil

Intervenants :

Sophie-Myriam Dridi

Résumé :

Le lichen plan gingival est une pathologie complexe, d’origine dysimmunitaire. L’atteinte gingivale peut être exclusive ou associée à une autre localisation orale ou extra-orale qu’il convient également de dépister. L’expérience prouve que si certaines expressions cliniques, telles que les formes blanches en réseaux, semblent connues des omnipraticiens, d’autres le sont moins comme les formes hyperkératosiques, érythémateuses, érosives, bulleuses, pemphigoïdes et atrophiques. Des retards de diagnostic sont alors fréquents et mettent en échec les thérapeutiques parodontales ou implantaires. Ils sont à l’origine d’une errance médicale préjudiciable pour les patients. Une démarche diagnostique complète et raisonnée est donc nécessaire pour établir le diagnostic de certitude et orienter correctement la thérapeutique qui peut s’étendre sur une longue période et doit sans cesse s’adapter à l’évolution de la maladie.